Select Page

Le Japon, troisième pays au monde pour le nombre de demandes de brevet, s’apprête à mettre des centaines de milliers de brevets gratuitement à la disposition du monde entier pour lutter contre le Corona Virus.

Une vingtaine de grandes entreprises comme Toyota, Canon, Shimadzu ou Honda participent à cet initiative à l’appel du professeur Fumihiko Matsuda, Directeur du Center for Genomic Medicine de l’Université de Kyoto.

Le professeur Matsuda a obtenu son doctorat en 1990 pour ses recherches sur l’organisation du locus du gène de la région variable de la chaîne lourde (VH) des immunoglobulines humaines sous la direction du professeur Tasuku Honjo, le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2018. Il occupe également le poste de Coordinateur Scientifique de l’Institut Mixte International de Recherche en Vaccinomique Intégrative de l’Institut Pasteur-Université de Kyoto depuis 2016.

Université de Kyoto

Le secrétariat de l’initiative est installé au GenoConcierge Kyoto, une start-up de l’Université de Kyoto, et les détails de la DECLARATION D’ACCES OUVERT A LA PROPRIETE INTELLECTUELLE CONTRE LE COVID-19 sont disponibles sur son site web:

Le développement et la fabrication rapides de médicaments thérapeutiques, de vaccins, de dispositifs médicaux, de produits de lutte contre les infections et similaires sont essentiels pour arrêter la propagation de COVID-19. Pour y parvenir le plus rapidement possible, il faut un nouveau type de coopération entre l’industrie, le gouvernement et le monde universitaire, qui brise les moules des modèles traditionnels. Entre autres choses, dans le climat actuel, nous ne pouvons pas permettre aux brevets, à la conception, au droit d’auteur et à d’autres droits de propriété intellectuelle d’interférer avec le déploiement de ces éléments essentiels.

Les avantages dont bénéficient les entreprises et les laboratoires qui mettent au point des solutions anti-corona sont considérables, grâce aux économies réalisées en termes de négociations, de procédures lourdes et de temps, normalement nécessaires pour utiliser un brevet. Il est finalement dans l’intérêt des entreprises qui ouvrent gratuitement leur propriété intellectuelle pour empêcher l’effondrement de l’économie mondiale.

Production de matériel médical chez Shimadzu

Selon le Nihon Keizai Shimbun, Toyota offre des brevets sur une technologie développée pour un robot de soins permettant à prendre des données sur la respiration sans toucher le corps d’un patient infecté. Quant au Shimadzu, ses brevets pour un appareil à rayons X de petite taille peuvent être utilisé pour prendre efficacement des images dans les hôpitaux ayant de nombreux patients, permettant à déterminer la gravité de la maladie et administrer des médicaments au moment optimal.

Human Support Robot de Toyota

La liste des entreprises participantes (qui devrait s’allonger) peut être consultée sur le site web. La procedure est simple : il suffit de télécharger la déclaration en anglais, de la signer avant de la renvoyer. Nous recommandons d’envisagez de tirer partie de ces précieuses propriétés intellectuelles.

Le Tokyo Interaction Center est à votre disposition pour vous aider dans l’utilisation de ces brevets.